Maison

trois questions à se poser pour bien choisir sa toiture

Il faut mettre un soin particulier au choix d’une toiture. Du point de vue esthétique, les autorités locales imposent un type de matériau pour la couverture. La teinte et les formes doivent aussi respecter l’ensemble architectural de la région pour que votre maison s’intègre bien au paysage. La toiture doit répondre à la spécificité de la région. Techniquement, elle doit aussi répondre aux exigences liées aux intempéries. Dans une région où la température est très basse pendant toute l’année, le choix de la toiture doit tenir compte de ce facteur. De même, dans les régions à risques élevés en termes de vent ou de neige ou autres intempéries à phénomènes extrêmes, le choix de la toiture doit répondre à cette exigence.

Dois-je pouvoir installer des panneaux solaires ?

D’après la réglementation thermique 2012, encore appelée RT 2012, une maison neuve doit être équipée d’une source d’énergie renouvelable au moins. Les plaques solaires ou cellules photovoltaïques peuvent être des options au propriétaire.

Si vous avez une toiture en pente, ou mieux, un toit plat, l’installation de plaques sera facile et il vous sera aisé de régler le degré d’inclinaison de celles-ci. Vous aurez donc plus de possibilités de vous auto-alimenter en chaleur et en énergie, et vous pourrez réduire votre facture de cette manière.

Si vous voulez, vous pourrez utiliser toute l’énergie produite. Vous pourrez aussi la revendre à l’EDF, en partie ou en totalité.

Qu’en est-il de la toiture végétalisée ?

La couverture végétalisée est à la mode. Dans un souci d’ordre écologique, beaucoup de propriétaires commencent à l’adopter. En effet, une verdure sur une toiture contribue à la création d’un bien-être. Par ailleurs, une toiture végétalisée, du fait de la présence des végétaux, réduit beaucoup les coûts dus au chauffage. Cette toiture a l’avantage de réguler la température. S’il fait trop chaud à l’extérieur, elle contribue à rabaisser la température à l’intérieur de la maison. S’il fait trop froid à l’extérieur, la température à l’intérieur ne sera pas pour autant abaissée. C’est l’avantage de la toiture végétalisée. Mais une couverture végétalisée implique que le toit doit être plat ou très faiblement incliné. Le point essentiel à renforcer est l’étanchéité de la toiture si un projet de pose de toiture végétalisée est envisagé. Il faut aussi prévoir un accès facile à la toiture pour l’entretien de la végétation sur votre toiture. Il y a même des types de végétalisation, celle dite extensive qui ne nécessite pas beaucoup d’entretien, une végétalisation semi-extensive, et la végétalisation intensive. Cette dernière requiert beaucoup d’entretien pour maintenir son rôle d’embellissement. Quoi qu’il en soit, les entretiens sont plus fréquents pour ces deux types de végétalisation. En saison sèche, il est même prévu d’arroser votre toit pour maintenir la verdure en bon état. L’accès au toit devra donc être facilité pour les entretiens qui doivent être effectués normalement par un professionnel comme ce couvreur expérimenté dans l’Eure.

Comment faire face aux problèmes de chaleur sous le toit ?

Dans les combles aménagés, les fenêtres du toit laissent pénétrer facilement les rayons de soleil quand ce dernier est au zénith. La chaleur piégée à l’intérieur pose des problèmes pour les occupants. Si la maison n’est pas dotée d’un climatiseur, le moyen de l’évacuer est de créer un courant d’air. La chaleur s’évacue facilement. Dès que la température à l’extérieur est inférieure à celle des combles, mais dans ce cas, il faut attendre un certain temps. Pour y remédier, il faut faire le bon choix en adoptant des vitrages des fenêtres de toitures pour réfléchir la lumière de soleil. La pose des volets roulants aussi est une option pour lutter contre la chaleur sous les toits.