Technologie

Le traitement plasma : une technologie du futur déjà en application

Parmi les technologies les plus révolutionnaires des dix dernières années, le traitement plasma est sans doute l’une des plus prometteuses. Il constitue une avancée en matière d’efficacité et de respect de l’environnement. En effet, outre son utilité dans le secteur industrielle, cette technique de traitement de surface trouve des applications pratiques, voire indispensables dans un avenir proche, dans le domaine de l’agroalimentaire et de la santé.

La décontamination des surfaces dans l’industrie alimentaire

Les aliments sont actuellement soumis à des normes drastiques en matière de qualité et de sécurité microbiologique. Il s’agit d’un enjeu majeur pour la santé publique. Aujourd’hui, pour décontaminer et/ou rendre inactive la flore pathogène sur les équipements, les compagnies du secteur agroalimentaire font appel à des procédés curatifs onéreux et souvent trop agressifs pour les matériaux.

Pour pallier ce problème, des chercheurs de l’unité Bioadhésion et hygiène des matériaux (Massy) en collaboration avec les universités de Rouen et de Yaoundé I ont eu recours aux propriétés du traitement plasma à pression atmosphérique qui fait l’objet de plusieurs études. Grâce à celles-ci, des conclusions ont abouti à plusieurs domaines d’applications de l’ionisation du gaz (plasma). Cette technologie agit de manière positive sur les matériaux d’un point de vue hygiénique. En effet, sur le plan curatif, il permet d’éliminer les agents pathogènes non désirables. Sur le plan préventif, il modifie la surface afin de limiter l’adhésion des microbes et bactéries.

En résumé, s’il est confirmé que le traitement plasma est non agressif et non corrosif pour traiter les surfaces métalliques telles que l’acier inoxydable, il peut s’avérer être une technologie d’avenir ou un complément pour décontaminer les matériaux.

Le traitement plasma au service de la médecine

Le plasma produit par un appareil de traitement plasma provient de l’échange physique s’opérant entre un gaz et un courant électrique. Il apparaît tel un faisceau électrique rempli d’une énergie pouvant interagir avec les organismes vivants comme les cellules cutanées sans provoquer la moindre lésion. C’est ce que l’on appelle un plasma froid.

Les applications de cette technologie sont encore au stade de la recherche dans le secteur de la médecine, mais les résultats sont prometteurs. Entre la physique et la biologie, il suffit d’un pas pour découvrir une nouvelle avancée dans le domaine médical. Des chercheurs ont mis au point un genre de traitement plasma dans l’objectif de voir quel est son effet sur les cellules cancéreuses. Mais, les tests sont encore réalisés sur des souris de laboratoire.

Avant toute application du plasma, la souris est anesthésiée. Indolore, l’opération peut durer entre quelques minutes à plusieurs dizaines de minutes en fonction de l’ampleur de la tumeur. Le jet de plasma passe à travers la peau et atteint les cellules cancéreuses. Ensuite, celles-ci sont observées si elles réagissent ou non en étant exposées au gaz ionisé.

Cependant, aujourd’hui, les seules conclusions ayant été tirées proviennent de tests faits in vitro. L’augmentation de la quantité de plasma projeté causait la détérioration des cellules de la tumeur. La prochaine étape après que les résultats des tests sur les souris seront concluants est une application sur l’homme sur différents axes : oncologique et dermatologique (voire cosmétique).