Technologie

Des publicités porno dans des applications destinées aux enfants

Un malware plutôt embarrassant s'est incrusté dans les téléphones Android ; ce ne sont pas deux, ni cinq, ni dix, mais bien une soixantaine de jeux destinés aux enfants qui ont affiché des publicités pornographiques à la suite d'une attaque informatique.

15569915978_b8d35e7d8b_bDe faux messages d'alerte

Un groupe de chercheurs de Check Point a détecté un logiciel malveillant nommé AdultSwine, utilisé pour afficher des publicités pornographiques, de faux services premium ou encore des applications frauduleuses. Parmi les méthodes utilisées par les auteurs de cette cyber-attaque figurent les fameuses bannières publicitaires qui visent à faire croire aux utilisateurs que leur appareil est infecté, ceci afin de les inviter à télécharger une (fausse) solution de sécurité.

Très réactif au signalement émis par Check Point, Google a rapidement fait le nécessaire en supprimant plus de 60 applications, en majorité des jeux pour enfants et des applications populaires. Mais ce n'est pas tout : le géant du numérique a pris soin de suspendre les comptes des développeurs et d'avertir les victimes en leur lançant un message d'avertissement.

Des failles sur le Play Store ?

Doit-on déduire de cet épisode déconcertant que le fameux Play Store d'Android souffre de dangereuses failles ? Bien que Google se protège assez solidement dans la plupart des cas, la réponse est oui. La e-boutique d'applications subit le risque constant d'avoir affaire à des copies d'applications, qui passent à la trappe en raison de contrôles à l'efficacité parfois discutable. En l'occurrence, la majorité de ces fausses applications avait été téléchargée entre 3 et 7 millions de fois. Pour berner les utilisateurs de Play Store, les auteurs de l'attaque avaient utilisé de façon totalement illégale des noms de licences à succès comme Angry Birds ou Minecraft...

Afin de se protéger du mieux que possible contre ce type d'arnaques, l'utilisateur a tout intérêt à se méfier des apk (les fichiers d'installation). Il ne faut installer une application que lorsque l'on n'a aucun doute sur sa provenance !